Comment réduire efficacement le risque de contamination croisée par le virus du papillome humain (HPV) en échographie

Webinaire du Congrès sur la Fertilité

Comment réduire efficacement le risque de contamination croisée par le virus du papillome humain (HPV) en échographie

Conférenciers : Dr Craig Meyers, expert de renommée mondiale en recherche sur le HPV, Professeur de microbiologie et d’immunologie, Penn State College of Medicines & Dr David Weber, Professeur de médecine, pédiatrie, épidémiologie, Médecin en chef associé,
Directeur Médical des Hôpitaux UNC, épidémiologie hospitalière.

Hôte: Glen Ewing, Directeur Germitec UK   

Synopsis : Le Dr David Weber fournira un aperçu de la recherche sur la contamination des sondes d’échographie vaginales malgré l’utilisation de gaines de protection de la sonde et la Désinfection de Niveau Bas. Le Dr Craig Meyers apportera ensuite son expertise dans la recherche sur le HPV. Il a été le premier laboratoire à développer une technique pour cultiver le HPV naturel à haut risque qui cause 70% des cancers du col de l’utérus et d’autres cancers anogénitaux. Il discutera de la manière dont il a été appliqué dans la recherche de produits pour garantir que le retraitement des sondes américaines détruit efficacement le virus.

Sujets de discussion Q&A

Quel est le processus permettant à un fabricant de faire tester son dispositif médical contre le HPV et quel est le délai ?

  • « Etant donné que tous les tests ne sont pas publiés, il est nécessaire de contacter directement l’entreprise pour savoir si le dispositif médical a été testé contre le HPV. »
  • « Nous discutons des protocoles de test et des contrôles lors de la conception de l’étude HPV avec le fabricant. Les résultats du test prennent environ quatre semaines. »

Quels systèmes de désinfection ont été testés pour être efficaces contre le HPV ?

Hypernova Chronos : précurseur dans la Désinfection de Niveau Haut (DNH)

Hypernova Chronos est un précurseur dans la Désinfection de Niveau Haut en tant que seul système ayant prouvé sa capacité à détruire le papillomavirus humain natif (HPV) à la fois in vitro et en usage clinique. 1,2

  1. Meyers J, Ryndock E, Conway MJ, Meyers C, Robison R. Susceptibility of high-risk human papillomavirus type 16 to clinical disinfectants. J Antimicrob Chemother. 2014;69(6):1546-50.
  2. Meyers C, Milici J, Robison R (2017) UVC radiation as an effective disinfectant method to inactivate human papillomaviruses. PLoS ONE 12 (10): e0187377.
  3. Maxime Pichon, Karine LebailCarval, Geneviève Billaud, Bruno Lina, Pascal Gaucherand and Yahia Mekki (2019) Décontamination des sondes transvaginales contaminées par le virus du Papillome Humain (HPV) à l’aide d’un système de décontamination par UV-C. J. Clin. Med, 8, 1776; doi:10.3390/jcm8111776.
Scroll to Top

Parler À Un Représentant